Accord de Paris sur le climat : le recul des USA

Alors que le président américain a une nouvelle fois repoussé sa décision quant au fait de rester ou non dans l’accord de Paris, le président chinois a fait part de son intention de le « défendre » avec la France.

Partir avec fracas au risque de faire s’écrouler l’édifice ou rester en recherchant des ajustements ? Le président américain Donald Trump a du mal à trancher sur l’accord de Paris sur le climat.

Lire la suite « Accord de Paris sur le climat : le recul des USA »

Réchauffement climatique : le glissement de certains glaciers est moins alarmant que prévu

Le glissement des glaciers dans le sud de la péninsule antarctique et le déversement de glace dans l’océan s’est accru depuis les années 1990 sous l’effet du réchauffement climatique, mais nettement moins qu’estimé récemment.

« Des changements spectaculaires ont été signalés dans le sud de l’Antarctique. Nous avons donc examiné de plus près l’évolution des glaciers de cette région en analysant des mesures effectuées pendant 25 ans par cinq satellites, qui remontent ainsi au début des années 1990 », précise Anna Hogg, scientifique de l’Université de Leeds, au Royaume-Uni.

Lire la suite « Réchauffement climatique : le glissement de certains glaciers est moins alarmant que prévu »

Pollution : les réserves d’eau « fossile » sont impactées

On les pensait à l’abri de la pollution engendrée par l’activité humaine. Un étude publiée estime que les eaux « fossiles », ces réserves liquides profondes vieilles de plusieurs milliers d’années, sont bel et bien vulnérables à la pollution moderne. Et face à la multiplication des sécheresses et à la baisse des nappes phréatiques, le recours à ces eaux se fait plus régulier. Protéger leur qualité est donc une priorité.

Sous terre, entre 250 m et 1 km de profondeur, plus de la moitié des puits sont essentiellement nourris d’eau issue de précipitations intervenues il y a plus de 12.000 ans, avant le début de l’ère Holocène, selon ces travaux présentés mardi à Vienne devant l’Union européenne des sciences de la terre. Plus près de la surface même, ces eaux « fossiles » sont aussi présentes.

Lire la suite « Pollution : les réserves d’eau « fossile » sont impactées »

Le conseil d’administration d’EDF va se prononcer sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Un nouvel épisode se joue dans la saga de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, avec un conseil d’administration d’EDF qui devrait se prononcer sur cette promesse phare de François Hollande, lors d’un vote au résultat toujours incertain.

La ministre de l’Energie Ségolène Royal a mis en garde ce mercredi les administrateurs d’EDF sur le «  coup  » qu’ils porteraient à l’entreprise s’ils ne donnaient pas leur feu vert à cette nouvelle étape vers la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Lire la suite « Le conseil d’administration d’EDF va se prononcer sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim »

Le cyclone Debbie a frappé l’Australie à 260km/h

L’Etat australien du Queensland est balayé par des vents très forts et d’importantes pluies. Le cyclone Debbie a touché terre dans le Queensland, dans le Nord-Est de l’Australie. Les pluies torrentielles et les vents violents s’abattent sur la région, provoquant la chute d’arbres, la dégradation de toitures et l’évacuation de milliers de personnes.

Plusieurs îles au large de l’Etat du Queensland, prisées des touristes étrangers car proches de certains sites de la Grande barrière de corail, ont été les premières touchées. Les autorités avaient initialement redouté l’arrivée du cyclone à l’aube, au moment de la marée haute, ce qui présentait un risque très fort d’inondations et de vagues submersives. Mais la progression de Debbie a ralenti durant la nuit et il a touché les côtes entre les villes d’Airlie Beach et Bowen en début d’après-midi. Le cyclone a été rétrogradé en catégorie trois sur une échelle qui en compte cinq.

Lire la suite « Le cyclone Debbie a frappé l’Australie à 260km/h »

La faible épaisseur des glaces hivernales de l’Arctique inquiète

Les glaces hivernales de l’Arctique battent un triste record en atteignant péniblement les 14,42 millions de km2. Leur étendue la plus faible depuis 38 ans.

Cet hiver, les glaces de l’Arctique ont atteint leur plus faible étendue en 38 ans. Soit depuis le début des mesures satellites en 1979. Un record battu pour la troisième année consécutive, ont expliqué la Nasa et le Centre américain de la neige et des glaces (NSIDC).

Lire la suite « La faible épaisseur des glaces hivernales de l’Arctique inquiète »

La Grande Barrière de corail en Australie de plus en plus vulnérable

La Grande Barrière de corail, en Australie, est de nouveau victime du réchauffement climatique. L’écosystème qui s’étend sur 2.300 km, le plus grand du monde, a subi l’an passé le plus grave épisode de blanchissement jamais enregistré pour la deuxième année consécutive, ont indiqué des responsables scientifiques.

Le blanchissement se poursuit une nouvelle fois, a observé le parc marin de la Grande Barrière de corail, après des relevés aériens effectués au-dessus de la côte nord-est de l’Australie.

Lire la suite « La Grande Barrière de corail en Australie de plus en plus vulnérable »

Somalie : une grave sécheresse ravage le pays

C’est la troisième fois en vingt-cinq ans que le pays, qui a traversé plusieurs crises politiques et climatiques, est au bord de la famine.

Le nouveau président somalien, Mohamed Abdullahi Mohamed, a décrété, «  catastrophe nationale  » la grave sécheresse qui ravage son pays et qui, selon les agences humanitaires, menace de famine quelque 3 millions de personnes.

Lire la suite « Somalie : une grave sécheresse ravage le pays »

Gabon : la disparition des éléphants de forêt d’Afrique inquiète

Selon une étude parue en février 2017, les éléphants de forêt d’Afrique du Gabon sont menacés par les braconniers même dans les zones protégées.

Du fait du braconnage, l’éléphant de forêt d’Afrique centrale, (Loxodonta cyclotis), une des deux espèces d’Afrique avec celui de savane, a perdu en 10 ans près de 80 % de sa population dans un vaste parc pourtant sanctuarisé, au Gabon, principal pays d’accueil de cette espèce, souligne une étude parue le lundi 20 février 2017 dans la revue scientifique Current Biology.

Lire la suite « Gabon : la disparition des éléphants de forêt d’Afrique inquiète »