Les relations se tendent encore un peu plus entre Merkel et Erdogan

Une nouvelle escalade dans le conflit opposant Ankara à plusieurs pays européens dont l’Allemagne.  Recep Tayyip Erdogan a accusé la chancelière allemande Angela Merkel de «  soutenir les terroristes  ».

«   Madame Merkel, pourquoi cachez-vous des terroristes dans votre pays ? Pourquoi n’agissez-vous pas ?  », a lancé Recep Tayyip Erdogan lors d’une interview télévisée, accusant Berlin de n’avoir pas donné suite à 4.500 dossiers sur des terroristes présumés, communiqués par Ankara.

«  Madame Merkel, vous soutenez les terroristes  », a-t-il ajouté. Le président turc a également déclaré que l’Allemagne, que son pays accuse de longue date de donner refuge à des militants de la cause kurde et à des suspects recherchés pour le coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier, «  offrait de manière cruelle un soutien au terrorisme  ».

Angela Merkel réagit

Il a également critiqué Angela Merkel pour le soutien qu’elle a exprimé au Premier ministre néerlandais Mark Rutte dans la crise diplomatique avec Ankara. Celle-ci a été déclenchée par le refus de La Haye de laisser des ministres turcs participer à des meetings dans le pays pour inciter les Turcs de la diaspora à voter «  oui  » au référendum du 16 avril sur le renforcement des pouvoirs présidentiels.

Angela Merkel a qualifié ce lundi d’«  aberrantes  » les accusations du président turc Recep Tayyip Erdogan selon qui la chancelière allemande. Cette dernière refuse la surenchère, selon son porte-parole Steffen Seibert. «  La chancelière n’a pas l’intention de participer à un concours de provocations  », a-t-il indiqué. «  Ces reproches sont manifestement aberrants  », a-t-il ajouté alors que les tensions entre Ankara et plusieurs pays européens sont très vives.